Dominique Roblot - qui signe ses oeuvres d'un simple DR - n'est pas à proprement parler un peintre abstrait, même si ses oeuvres ne sont pas figuratives. DR joue avec la matière (les supports, les couleurs, les pigments) et les outils (brosses, couteaux, ses doigts!) pour accompagner ou transcender -selon l'inspiration du moment- la REALITE du monde qui l'entoure ou de ses fantasmes ou ... de sa fantaisie; on est loin de l'abstraction donc, mais bien au coeur d'un cosmos personnel où se donnent à lire l'angoisse (parfois), la panique (rarement) et presque toujours la jubilation et le plaisir.

Regardez bien ses toiles - l'erreur serait de les survoler- : elles sont habitées de mille formes, de mille figures, d'autant de silhouettes, grostesques, evanescentes, sublimées mais toujours présentes.

 

Ce sont des tableaux de feu, d'eau, de végétaux qui embrasent la toile, l'envahissent, s'y déversent, et qui appellent le regardeur à composer avec sa propre vision du monde.

DR imprime sa rage ou sa joie, elle arrache et caresse en même temps ou bien ordonne dans des motifs réitérés des idées, des plans, des motifs que l'on retrouve d'une toile à l'autre, plus ou moins obsessionnels, toujours déjà semblables et différents. 

 

 


Dominique.R vient d’ajouter  un cinquième élément aux quatre qui lui ont permis de définir sa nouvelle démarche. La terre, le feu, l’air et l’eau  sont maintenant transcendés par un mouvement qui les comprend et les dépasse dans un continuum fait d’espace et de temps. Son ambition qu’à mon sens elle réalise parfaitement, c’est de libérer les quatre  éléments de la menace  qu’ils contiennent  ou qui les affecte (le feu brûle mais il purifie, l’eau noie mais désaltère, etc.). Ces tableaux inscrits dans l’Espace portent tous le titre d’intemporel : ici l’espace n’a pas plus de frontière que le temps et c’est l’énergie qui s’en dégage qui l’explique. L’image ne représente rien d’autre qu’elle-même, débordante du cadre, elle n’a pas d’autre  limite que celle de l’émotion. Dans cette série Dominique.R s’affirme, s’affiche dans un mouvement fait de plénitude et de parfaite maîtrise… des éléments. Car si l’on y regarde bien, dans les intemporels, on retrouve l’eau, la terre, l’air et le feu mais cette fois installés dans un état spacieux et libre d’entraves. (Mutien Marie)

 


J'ai été d'emblée séduit par vos oeuvres dont se dégagent deux traits saillants: la force et la poésie. Elles contiennent cette part nécessaire d'onirisme où le spectateur peut se perdre et naviguer à son gré. Tous ces rouges profonds sont magiques comme le sont les thèmes sous-jacents où, au-delà des titres que vous avez donnés à vos oeuvres, chacun peut entrer. La peinture est une des nombreuses et constantes passions de ma vie. Elle m'accompagne depuis quasiment mon adolescence, comme d'ailleurs la musique et la littérature.

Yann Kerlau


Les œuvres qui figurent sur la galerie d'images sont une sélection la plus représentative de la production de DOMINIQUE.R et sont soumises aux règles de la propriété intellectuelle. Toute utilisation, partielle ou globale ainsi que toute diffusion de ces images est strictement règlementée et nécessite l'accord formel de leur auteur. DOMINIQUE.R ©